Drame au Pôle emploi de Valence : « L’acte ne relève pas d’une logique particulière », selo

« C’est évidemment un choc terrible pour les salariés qui étaient présents et puis pour ceux qui ont perdu leur DRH », déclare la ministre du Travail, Élisabeth Borne, devant les locaux de l’entreprise Faun Environnement. C’est ici que jeudi…

Drame au Pôle emploi de Valence : « L’acte ne relève pas d’une logique particulière », selo

Source

0
(0)

« C’est évidemment un choc terrible pour les salariés qui étaient présents et puis pour ceux qui ont perdu leur DRH », déclare la ministre du Travail, Élisabeth Borne, devant les locaux de l’entreprise Faun Environnement. C’est ici que jeudi matin, aux alentours de 8h30, un homme a tué par balles une conseillère Pôle emploi à Valence, puis une salariée d’une entreprise ardéchoise où il avait travaillé, avant d’être interpellé et placé en garde à vue.

La ministre du Travail ainsi que le Procureur de la République de Valence, Alex Perrin, se sont rendus sur place. « Ce qui s’est passé là n’est jamais arrivé, c’est invraisemblable », a déclaré Elisabeth Borne. « Il peut y avoir évidemment des demandeurs d’emploi qui vivent de la détresse, qui peuvent parfois avoir des agressions verbales sur des agents de Pôle emploi, mais là je pense qu’on est dans autre chose ».

Le Procureur de la République de Valence a affirmé que des recherches étaient en cours pour « remonter l’histoire de cette personne, l’histoire personnelle et professionnelle, pour essayer de comprendre ces passages à l’acte ». « A priori, c’est quelqu’un qui est né à Nancy, il y aurait son domicile ou sa résidence, il ne vivait pas sur notre secteur », conclut Alex Perrin.

0 / 5. 0